Les différents types de boomerangs

Le boomerang traditionnel

Ce type de boomerang est le plus connu et ressemble le plus à l’image que l’on a généralement du boomerang. Il est généralement en forme de croissant et est fabriqué en bois ou en plastique. Il est destiné à être lancé et à revenir à son lanceur… plus ou moins bien !

S’il est bien conçu, il est facile à lancer pour les débutants, mais nécessite un peu de pratique pour maîtriser sa trajectoire et le faire revenir de manière précise.

Il arrive aussi que ce soit un simple « piège à touristes », qui n’a strictement aucune chance de revenir…

Boomerang de forme aborigène
La forme classique d’un boomerang aborigène australien

Le boomerang de distance

Ce type de boomerang est conçu pour être lancé et parcourir de plus grandes distances que les autres types de boomerangs. Il est généralement en forme de V arrondi, plus lourd et un peu plus grand que les autres boomerangs.

Il nécessite plus de pratique pour être lancé correctement et peut être difficile à faire revenir de manière précise. Il s’agit en fait davantage d’un boomerang de spécialiste, prévu pour les compétitions.

Le boomerang de compétition

Ce type de boomerang est conçu spécifiquement pour la pratique du boomerang en tant que sport et est utilisé dans les compétitions. On distingue plusieurs sortes, selon l’épreuve de compétition pour laquelle il est prévu.

Voici les principales épreuves de compétition :

Le lancer de précision

Dans cette épreuve, les concurrents doivent lancer leur boomerang de manière à ce qu’il atterrisse le plus près possible d’un objectif désigné. Le lanceur qui atterrit le plus près de l’objectif remporte l’épreuve.

Le lancer de distance

Dans cette épreuve, les concurrents doivent lancer leur boomerang le plus loin possible. Le lanceur qui réalise le lancer le plus long remporte l’épreuve.

Boomerang de distance Maï Do
boomerang de distance

Le lancer de vitesse

Dans cette épreuve, les concurrents doivent lancer leur boomerang le plus vite possible. Le lanceur qui réalise le lancer le plus rapide remporte l’épreuve.

Boomerang de vitesse
Boomerang de vitesse

Le lancer de hauteur

Dans cette épreuve, les concurrents doivent lancer leur boomerang le plus haut possible. Le lanceur qui réalise le lancer le plus haut remporte l’épreuve.

Le lancer en endurance (MTA)

Boomerang longue durée : MTA
Boomerang MTA en forme de L

Dans cette épreuve, les concurrents doivent lancer leur boomerang le plus longtemps possible sans qu’il ne touche le sol. Le lanceur qui réalise le lancer le plus long en endurance remporte l’épreuve.

On parle de MTA qui signifie Maximum de Temps en l’Air (ou Maximum Time Aloft).

Le lancer en équipe

Dans cette épreuve, des équipes de lanceurs doivent réaliser des routines de lancer en coordination les uns avec les autres. L’équipe qui réalise la meilleure routine de lancer remporte l’épreuve.

Le lancer de figures

rattrapage acrobatique de boomerang
rattrapage acrobatique de boomerang

Dans cette épreuve, les concurrents doivent réaliser des figures de lancer complexes avec leur boomerang. Le lanceur qui réalise les figures les plus complexes et les plus impressionnantes remporte l’épreuve.

Le boomerang de décoration

Ce type de boomerang est conçu uniquement à des fins décoratives et n’est pas destiné à être lancé. Il peut être fabriqué en bois, en plastique ou en métal et est souvent peint ou décoré de manière artistique.

Il est utilisé à des fins de collection et sa valeur est très variable selon le matériau utilisé et la peinture utilisée pour sa décoration.

Les boomerangs de collection peuvent être décorés de différentes manières, selon les préférences et les talents de l’artiste qui les décore. Voici quelques exemples de techniques de décoration utilisées pour les boomerangs de collection.

Boomerangs réalisés par des artistes Aborigènes d'Australie
Boomerangs réalisés par des artistes Aborigènes d’Australie. Les peintures sont parfois magnifiques et représentent la plupart du temps des animaux du bush australien. Au centre, belle pièce de Greg Weatherby, artiste 89/90. Photos Didier Bonin

La peinture

Les boomerangs de collection peuvent être peints de manière artistique avec de la peinture acrylique ou de l’encre. Les artistes peuvent utiliser des pinceaux, des stencils ou même des pochoirs pour créer des motifs et des dessins sur le boomerang.

La gravure

Les boomerangs de collection peuvent être gravés avec des outils spéciaux, comme des burins ou des lasers, pour créer des motifs ou des inscriptions sur la surface du boomerang.

L’incrustation

Les boomerangs de collection peuvent être incrustés de matériaux précieux ou de décoration, comme de l’or, de l’argent, des pierres précieuses ou des perles, pour les rendre plus luxueux et uniques.

Le marquage à chaud

Les boomerangs de collection peuvent être marqués à chaud avec un fer à embosser chaud pour créer des motifs ou des inscriptions sur la surface du boomerang.

Autres techniques

Il est également possible de combiner plusieurs de ces techniques de décoration pour créer des boomerangs de collection encore plus uniques et originaux.

Le boomerang à main

Il ne s’agit pas vraiment d’un boomerang, en tout cas il n’est pas prévu pour voler à l’extérieur.

Il est généralement en forme de disque et est fabriqué en plastique ou en carton. Il est facile à lancer pour les débutants et convient bien aux enfants.