Boomerang

Découvrez - Lancez - Fabriquez - Plans - Actualité - Communauté - Téléchargez - Newsletter
 

Fabriquez

Guide de construction
Décoration
Théorie des formes
Théorie du vol
Réglages
Le MTA

 

Livre

Le livre écrit par le webmaster et Didier Bonin, champion de France

L'essentiel du boomerang, le livre de référence sur le boomerang
Cliquez ici pour commander le livre sur Amazon.fr !
Livraison gratuite
+ d'infos

 

Voir aussi

les premières corrections à apporter

nombreux conseils de réglages

la théorie des formes : libérez votre imagination !

acheter des matériaux sur Internet, c'est possible sur le site de boomerang de Redi Vous sortez de Boomerang Passion !

guide de construction en 15 étapes, photos à l'appui Vous sortez de Boomerang Passion !

Boomerang Passion > Fabriquez > Réglages > Scotch

Réglages

Profils | Scotch | Torsions

 

Cette page est consacrée à toutes les techniques de réglages du boomerang que vous êtes en train de construire. Elle est tirée du splendide ouvrage de Didier BONIN "Ultimate Shapes et La Théorie des Formes".

Depuis, Didier et moi avons complété ces explications dans le livre "L'essentiel du boomerang".

Votre boomerang ne peut pas revenir parfaitement dès son premier vol (ou alors vous êtes exceptionnel !), mais il existe de nombreuses techniques pour l'améliorer :

en agissant sur le profil

en utilisant du scotch

en donnant des torsions au boomerang (dièdres ou incidences)

Les miracles du scotch

L'utilisation du scotch est rapide, efficace et courante pour les boomerangs de compétition. Le scotch toilé "Plasto" est idéal car il se déchire à souhait et laisse peu de traces so on le change de place...

Le scotch va changer le rendement de votre profil dans la zone où vous le collerez. Un scotch lisse aura peu d'effet alors que la feutrine aura un effet maximum, idéal pour faire des tests. Pour un réglage immédiat, le scotch toilé reste la meilleure solution.

La plupart du temps, le scotch va diminuer le rendement des f.a.d. de votre boomerang donc augmenter légèrement la portée. Le scotch va également faire perdre au boomerang un peu de rotation en fin de vol. Il peut parfois augmenter les f.a.d. en début de vol s'il est collé sur les bords d'attaque (fig. 44) mais la rotation diminuant, les f.a.d. diminueront aussi en fin de trajectoire.

Pour rendre le boomerang plus lent et plus stable, on entoure souvent les pales comme sur la figure 45. Technique conseillée quand il y a du vent...

Voici maintenant une méthode très intéressante : il s'agit de mettre du scotch sur le bord de fuite seulement (fig. 46). On peut ainsi atténuer le rendement d'une pale à souhait. Dans le cas d'une forme neutre, on pourra agir sur une ou plusieurs pales sans trop perturber la hauteur de vol. Par contre, dans le cas d'une forme non-neutre, on pourra agir sur une seule pale si l'on recherche une trajectoire plus "plongeante" ou plus "montante" comme on l'a vu tout au long de cette Théorie des Formes.

Ce type de réglage peut être utile en compétition : il suffira de deux secondes pour mettre le petit morceau de scotch au bon endroit, pour régler la portée ou la hauteur de vol. Oui, bien sûr, on peut également mettre du plomb pour augmenter la portée d'un boomerang, mais n'oubliez pas que le plomb va aussi alourdir votre boomerang et accélérer sa rotation en fin de vol...

On peut aussi fabriquer de petits "flaps" (fig. 47). Attention : effet garanti mais capricieux. La perte de rotation en fin de vol peut être très efficace mais aussi désastreuse. Il ne faut pas hésiter à déplacer vos flaps tout le long de la pale pour trouver les meilleurs réglages.

  • Si vous collez les flaps en dessous (intrados) : le boomerang va tourner plus court, mais il va vite perdre sa rotation et plonger au sol.
  • Si vous collez les flaps au-dessus (extrados) : vous allez retarder les f.a.d. et donc augmenter la portée du boomerang. Attention, trop de flaps ou des flaps trop longs, vous risquez de voir votre boom partir tout droit sans qu'il puisse amorcer la moindre courbe !

On peut aussi placer les flaps dans le prolongement du bord de fuite. Beaucoup de réglages sont possibles suivant les goûts de chacun, la force du geste, les conditions de vent, etc... Bonne chance !

 

Un grand merci à Didier BONIN qui m'a permis de publier son étude.

 

Commentaires :
  05-12-2002     christopher
Il y juste à placer un morceau de scotch et l'on voit l'effet donné, c'est très ludique. Je suis initié et c'est très instructif. merci
  16-10-2001     boodchoo
Souvent en compète on se retrouve avec des booms qui bien que parfaits à l'entrainement marchent limite sur un nouveau terrain. Or plutôt que de rapper à tout va un boom qu'est bien, qui marche, qui squeeze quoi, il est recommandé de scotcher et blinder le boom d'élastiques. Apprenez à corriger des booms de cette manière dans des conditions extrêmes (tempête), pluie, vent...

2 commentaires ont été ajoutés.

 

 

 

 
Livre d'or - Aide - Plan du site - Citations - Lexique - Statistiques

Copyright 1997-2009 Contact